Génocide à Gaza

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Aller en bas

Re: Génocide à Gaza

Message par hakimz le Sam 31 Jan - 23:42

Le Mercaz HaRav : un centre d’entraînement à l’occupation illégale, aux assassinats et au principe : « Les Arabes, direction les chambres à gaz ! » Lundi 10 mars 2008
par Mick Napier *


La BBC aurait voulu nous faire gober que la yéshiva Mercaz HaRav serait une école ordinaire, où des « étudiants en religion » [3] poursuivraient des études théologiques quelque peu ésotériques.

En réalité, le Mercaz HaRav est le principal centre de formation et d’éducation du mouvement israélien fanatique de colonisation Gush Emunim
héb. Armée des Croyants, ndt], que le quotidien britannique The Independent qualifie (observez l’euphémisme) de « mouvement de colons controversé ».

Beaucoup de diplômés du Mercaz HaRav viennent grossir les rangs du Gush Emunim [4] qui organise des agressions contre les Palestiniens à partir des colonies réservées aux seuls juifs, dans l’ensemble de la Cisjordanie, dans le cadre de son objectif déclaré de déposséder les Palestiniens des 100 % de la Palestine [5].

L’organisation-mère, le Gush Emunim, est armé jusqu’aux dents, et perpètre les crimes les plus révoltants contre des Palestiniens innocents dans toute la Cisjordanie [6]. J’ai personnellement pu visiter le village palestinien de Yanun après que des colons y aient lavé leurs chiens dans la source d’eau potable alimentant sa population [7].

C’est une idéologie moyenâgeuse, qui marche main dans la main avec des tactiques moyenâgeuses : les colons d’Hébron empoisonnent les puits des villages palestiniens en y balançant des poulets en décomposition avancée.

Ils battent les Palestiniens, quand ils ne leur tirent pas dessus, ils empoisonnent leurs moutons [8] et de manière générale, ils se comportent comme les brutes épaisses qu’ils sont.

Un diplômé notoire du Mercaz HaRav, le rabbin Moshe Levinger, qui fonda les colonies de fanatiques à Hébron, était un psychopathe tellement vicieux à l’égard des Palestiniens qu’il fut même accusé d’avoir tué un Palestinien par un tribunal israélien, ce qui lui valut une peine de trois mois exécutoires d’emprisonnement [9].

Le rabbin Levinger fut également convaincu d’agressions non-provoquées contre des femmes et des enfants, et c’est là une chose notable, car les colons jouissent ordinairement d’une impunité totale [10] ; il faut savoir que plus d’un Palestinien s’est vu condamner par les autorités israéliennes au motif de « s’être auto-tabassé » à proximité de colonies israéliennes !

La philosophie du Mercaz HaRav, c’est le mépris pour tous les Gentils [les Gentils sont les non-juifs, ndt], et pas seulement pour les Arabes. Cette yéshiva fut fondée par le rabbin A.Y. Kook, puis reprise par son fils, le rabbin T.Y. Kook.

La manière dont de jeunes esprits sont formatés par cette yéshiva peut être déduite d’une des illuminations spirituelles d’A.Y. K., selon qui « La différence entre une âme juive et les âmes de non-juifs – de tous les non-juifs, à leurs différents niveaux (inférieurs) – est plus grande et plus profonde que la différence existant entre une âme humaine et les âmes des animaux du cheptel » [11].

La classification opérée par Kook des Palestiniens dans la catégorie des non-humains permet aux diplômés du Mercaz HaRav d’ignorer de manière expédiente ces commandements emmerdants qui prohibent le vol, l’assassinat et la convoitise.

Dès lors que les non-juifs sont similaires aux espèces animales, dans la vision du monde de Kook, la notion même de droits de l’homme présidant aux relations entre juifs et non-juifs est tout naturellement répugnante, pour ses émules ; les droits humains ne figurent décidément pas dans le syllabus du Mercaz HaRav. Le dieu primitif des Kook ressemble comme deux gouttes d’eau à celui de leurs homologues américains chrétiens fondamentalistes.

Les deux groupes de fondamentalistes croient dur comme fer que la venue du Messie est imminente (ils s’opposent sur la question de savoir s’il s’agit d’une première ou d’une seconde visite, ainsi que sur celle de savoir qui tuera qui ou qui dominera qui, ce moment fatidique étant arrivé…), mais ils tombent d’accord pour dire que les formes habituelles de la décence humaine n’ont plus cours. Pour des raisons qui n’ont pas à nous préoccuper ici, le commencement de l’ère messianique rend possible l’activation de la Loi, telle que l’a exprimée un autre rabbin labellisé Gush Emunim de triste réputation, Shlomo Aviner, à savoir : « Alors que D.eu requiert des autres nations ordinaires d’obéir à des codes abstraits de justice et de droiture, de telles lois ne s’appliquent pas aux juifs ». [12]

La suspension des dites « telles lois » s’étend jusqu’au droit, pour les non-juifs, de vivre et de respirer. Le rabbin Yitzhak Ginsburgh, autre chef colon, s’est livré pragmatiquement à cette interrogation rhétorique : « Si un juif a besoin d’un foie, peut-on prélever le foie d’un innocent non-juif afin de sauver le juif ? » [13]. Il a répondu, bien sûr, par l’affirmative, corroborant ainsi une théologie israélienne fondamentaliste qui devrait faire réfléchir à deux fois quiconque aurait l’envie d’amener ses gamins en vacances à la mer en Israël. Les Palestiniens se doivent de prendre les théories de Ginsburgh parfaitement au sérieux, toutefois, car ce savant rabbin est à la tête d’un gang de colons lourdement armés [14], anciens élèves de la yéshiva Mercaz HaRav.

Ginsburgh a également justifié un massacre particulièrement réussi de musulmans, à savoir l’assassinat de vingt-neuf fidèles hébronites en prière à la mosquée Al-Ibrahimi, sur le fondement religieux selon lequel il est permis à un juif de tuer n’importe quel non-juif, car cela n’est pas considéré comme un crime. Il a ajouté, au cas où tout le monde n’aurait pas bien compris le message, que le fait de tuer y compris des Palestiniens innocents afin de se venger est une « vertu juive ».

A SUIVRE

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 50
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide à Gaza

Message par hakimz le Sam 31 Jan - 23:42

SUITE

Un autre diplômé du Mercaz HaRav, le rabbin Dov Lior, en 2004, enseigna à ses adeptes colons – les parents des jeunes tués à la yéshiva la semaine dernière – que les forces armées israéliennes d’occupation sont autorisées à tuer des Palestiniens innocents [15]. On le constate : c’est à partir d’une unique partition, tous en chœur, que les pensionnaires du Mercaz HaRav entonnent leur hymne à la sauvagerie.

Les diplômés du Mercaz HaRav ne croient pas seulement qu’ils peuvent se servir de votre foie, ou de celui de n’importe quel Palestinien passant par là. Les Gentils peuvent, eux aussi, être amenés à servir la science. Le Procureur général israélien a dû intervenir afin d’empêcher l’élection du rabbin Lior à la plus haute instance religieuse [ top religious body ], à la suite des inquiétudes suscitées par sa proposition publique d’utiliser des « terroristes » arabes capturés à des fins d’expérimentations médicales [16]. (Précisons que le Gush Emunim considère que TOUS les Palestiniens sont des « terroristes »).

Lior est connu pour être le premier disciple de Kook fils. Notez que ce Lior a dû être stoppé par des méthodes administratives après qu’il se fut assuré suffisamment de voix de ses partisans en vue de son accession au Conseil Rabbinique Suprême d’Israël.

Lior a reconnu un frère spirituel dans l’Américano-Israélien Baruch Goldstein, qui assassina vingt-neuf fidèles palestiniens (et en blessa cent-cinquante autres) dans la mosquée d’Hébron. Lior prononça l’homélie suivante à la mémoire de ce criminel de masse : « Goldstein était plein d’amour pour ses frères humains. Il s’était consacré à aider autrui. » [17].

L’idée d’utiliser des Arabes comme cobayes pour des expérimentations médicales aurait dû faire tilt.
Israel Shahak et Norton Mezvinsky, dans leur ouvrage Jewish Fundamentalism in Israel, suggérèrent une piste : « Les similarités entre la tendance du messianisme politique juif et le nazisme allemand sont aveuglantes. Les Gentils sont, aux yeux des messianistes, ce qu’étaient les juifs, à ceux des nazis » [18]. Si vous pensez que l’idée de piquer les organes des gens est un péché mignon exclusif de l’étudiant de yeshiva moyen, sachez que l’idée que les colons du Gush Emunim se font des loisirs, après leurs études éreintantes à leur yéshiva, consiste à orner les maisons palestiniennes, à Hébron, d’inscriptions : « Les Arabes dans les chambres à gaz ! » [19].

Les colonies israéliennes dans lesquelles le Mercaz HaRav envoie ses diplômés sont des centres de pouvoir militaire et de domination des Palestiniens de Cisjordanie. Etant donné que les juifs laïcs ne sont plus tellement intéressés à construire des colonies dans des zones densément peuplées de Palestiniens, et où existe un risque d’une opposition armée palestinienne, seuls les fanatiques religieux sont préparés à entreprendre cette mission. C’est la raison pour laquelle ils sont aussi incroyablement soutenus par l’armée [20], qui n’en reste pas moins toujours principalement sous le contrôle de sionistes laïcs.

Les colons du Gush Emunim sont des zélotes hautement militarisés, sur lesquels on peut compter pour combattre dans l’armée et pour brutaliser et tabasser le « cheptel » palestinien aux centaines de checkpoints qu’ils contribuent à contrôler. Ces zélotes sont en train d’accroître leur influence dans l’ensemble de l’armée israélienne [21], tandis que le noyau dur sioniste-travailliste de l’Etat israélien est en train de se faire grignoter par la corruption et l’échec à vaincre les Palestiniens et/ou le Hezbollah. Leurs colonies votent à une écrasante majorité pour les partis d’extrême droite, ces formations que le regretté philosophe israélien Yeshayahu Leibowitz qualifia de « judéo-nazis » [22].

Pourquoi certains Gaziotes se sont-ils réjouis bruyamment de l’attentat contre le Markaz HaRav ? Nous pourrons trouver une réponse, si nous nous demandons pourquoi les Etats-Unis ont refusé au Conseil de Sécurité de l’Onu la possibilité de condamner à la fois l’attentat contre la yéshiva de Jérusalem et les massacres de Gaza [23].

Les Etats-Unis mettent la barre très haut, en matière du nombre d’Arabes palestiniens qu’il autorise Israël à massacrer, et ils ne voient nul inconvénient à ce qu’une partie du volume énorme d’armes américaines qu’il perfuse à Israël finissent par aboutir entre les mains des colons.

Ces brutes combinent leurs flingues à des méthodes imaginatives permettant de faire du mal aux paysans palestiniens dont ils convoitent les terres. Quand un homme frappe en retour contre le groupe de colons le plus génocidaire, cela ne peut qu’amener une sombre satisfaction de « schadenfreude » chez ceux qui vivent à genoux sous le siège impitoyable qu’Israël impose au stand de tir à vue de Gaza. Bush, Brown, l’Union européenne et l’Onu ont livré ces Gaziotes à la merci d’Israël. Ils se souviennent très bien des colons hideux, dans la bande de Gaza, qui les ont traité, des années durant, comme « du bétail ».

Jérusalem, comme l’ensemble de la Palestine, est saturé de juifs armés, de soldats et de policiers en uniforme, ainsi que de colons portant leur flingue en bandoulière. Les uns et les autres coopèrent pour contrôler la population palestinienne, maintenue strictement désarmée afin de mieux pouvoir la déposséder. La dépossession est menée à mal (oups : à bien…) par une combinaison des moyens « légaux » de l’occupation illégale avec les agissements extrajudiciaires violents des colons. Tout Palestinien en possession d’une arme est abattu sur-le-champ.

Jérusalem, comme toute la Palestine, impose le suprématisme et la puissance juive à une population colonisée dont la colère contre leur statut minoré et l’hostilité envers leurs occupants-tortionnaires est à la fois naturelle et saine. Devraient-ils embrasser le fouet brandi au-dessus de leurs têtes ? Les Palestiniens continuent à résister et nous devrions être inspirés par leur courage, leur fortitude et leur endurance face à un ennemi qui les menace ouvertement d’un nouvel « holocauste » [24].

Alaa Abu Dheim a tué huit étudiants que l’on formait à l’opprimer et à le déposséder, lui, sa famille, et tout son peuple. Il a lui-même été tué par un étudiant armé. La sœur d’Abu Dheim, Iman, a dit avoir été profondément affectée par les massacres israéliens à Gaza. Elle a déclaré que son frère lui avait dit qu’il « avait perdu totalement le sommeil, à cause de sa douleur ». [25]

Rafael Eitan, un ancien chef d’état major de l’armée israélienne, et ancien vice-Premier ministre a expliqué la raison de la brutalité incessante d’Israël : sa volonté d’écraser les Palestiniens. « Quand nous aurons colonisé la terre, tout ce que les Arabes pourront faire à ce sujet, c’est s’agiter en tous sens, comme des cafards ivres pris au piège dans une bouteille ». [26]

La brutalité israélienne envers les Palestiniens est un moyen d’atteindre l’objectif proclamé des sionistes, un objectif partagé par les groupes dominants, tant dans le camp religieux que dans le camp laïc : déshumaniser le « bétail », déshumaniser les « blattes ». En 1948, la Palestine a été vidée de ses habitants au profit de l’immigration sioniste par la terreur, et l’Etat d’Israël est encore, à ce jour, fondé sur la terreur à l’encontre de l’ensemble du peuple palestinien. Gideon Levy [un chroniqueur du quotidien israélien Ha-Aretz, ndt] affirme que « la plupart des criminels manipulateurs de droite et des fomenteurs de haine contre les Arabes venaient de cette mouvance [« religieuse=] » [28], mais les athées qui fondèrent l’Etat d’Israël n’étaient pas particulièrement manchots quand il s’agissait de chasser les indigènes palestiniens [28], pas plus que ne le sont leurs descendants eux aussi laïcs [29].

Mais force est bien de reconnaître que les diplômés du Mercaz HaRav sont bien les champions toutes catégories, de toute l’histoire de la diabolisation et de la dépossession des Palestiniens.

[* Mick Napier est président de la Scottish Palestine Solidarity Campaign (Association Ecosse Palestine Solidarité), affiliée au PSC-UK (Campagne de Solidarité avec la Palestine du Royaume-Uni). ]

traduit de l’anglais par Marcel Charbonnier
====

Notes :

1. http://www.nationalpost.com/story.html?id=357523
2. http://www.independent.co.uk/news/uk/politics/brown-massacre-strikes-at-heart-of-peace-792871.html
3. http://news.bbc.co.uk/1/hi/world/middle_east/7282579.stm
4. http://www.haaretz.com/hasen/spages/961727.html
5. Shahak, I. And Mezvinsky, N. (1999) Jewish Fundamentalism in Israel, London, Pluto Press, p.20
6. http://www.telegraph.co.uk/news/main.jhtml?xml=/news/2002/07/29/wmid29.xml
7. http://www.thetruthseeker.co.uk/article.asp?id=1009
8. http://www.kibush.co.il/show_file.asp?num=6967
9. http://www.israelblog.org/Articles/The_City_of_the_Dead_-_Part_1.html
10. http://www.ifamericansknew.org/cur_sit/tel-rumeida.html
11. Shahak & Mezvinsky, p.ix
12. Shahak & Mezvinsky, p.71
13. Shahak & Mezvinsky, p.43
14. http://www.radioislam.org/historia/zionism/amayreh_kristalnacht.html
15. http://electronicintifada.net/v2/article5338.shtml
16. http://en.wikipedia.org/wiki/Dov_Lior
17. Shahak & Mezvinsky, p.103
18. Shahak & Mezvinsky, p.65
19. http://electronicintifada.net/artman2/uploads/1/gaschambers235.jpg &
http://electronicintifada.net/v2/article9381.shtml
This writer has seen a lot of this Nazi graffitti by Mercaz HaRav graduates in Hebron.
20. http://commentisfree.guardian.co.uk/seth_freedman/2007/07/peace_now_report.html Western media flag up the risk of Pakistan’s nuclear weapons falling into the hands of fundamentalist Muslim groups in that country, The lunatic graduates of Mercaz HaRav are inching up the ladder of the military of the Israeli nuclear super-power.
21. Shahak & Mezvinsky, p.65
22. http://www.zmag.org/content/showarticle.cfm?ItemID=1798
23. http://www.alertnet.org/thenews/newsdesk/N06272490.htm
24. http://news.bbc.co.uk/1/hi/world/middle_east/7270650.stm
"We offer our solidarity and support to the victims of this brutality and to those who mount a resistance against it. For our part, we will use all the means at our disposal to expose the complicity of our governments in these crimes. There will be no peace in the Middle East while the occupations of Palestine and Iraq and the temporarily "paused" bombings of Lebanon continue.
Tariq Ali / Noam Chomsky / Eduardo Galeano / Howard Zinn / Ken Loach / John Berger &
Arundhati Roy
25. http://www.guardian.co.uk/world/feedarticle/7366776
26. http://www.washington-report.org/archives/Jan_Feb_2005/0501021.html
27. http://www.haaretz.com/hasen/spages/962041.html
28. http://www.lrb.co.uk/v26/n01/papp01_.html
29. http://www.caiaweb.org/files/UriDavis-CanadaPark.pdf

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 50
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide à Gaza

Message par hakimz le Lun 2 Fév - 12:58

Liberer la parole non-juive sur la Palestine

Si le soutien à Israël ne s'explique pas principalement par des intérêts économiques ou stratégiques, pourquoi ce silence et cette complicité ?

On pourrait invoquer l'indifférence à l'égard de ce qui se passe « loin de chez nous ». C'est peut-être vrai pour la majorité de la population, mais pas pour le milieu intellectuel dominant, lequel déborde de critiques envers le Venezuela, Cuba, le Soudan, l'Iran, le Hezbollah, le Hamas, la Syrie, l'Islam, la Serbie, la Russie ou la Chine. Et, sur tous ces sujets, même les plus grossières exagérations sont courantes et acceptées.


Une autre de la mansuétude envers Israël est la « culpabilité » occidentale par rapport aux persécutions antisémites du passé, en particulier les horreurs de la Deuxième Guerre mondiale. À ce sujet, on remarque parfois que les Palestiniens ne sont en rien coupables de ces horreurs et ne doivent pas payer pour les crimes des autres.

C'est vrai, mais ce qui n'est presque jamais dit et qui est pourtant évident, c'est que l'immense majorité des Français, des Allemands ou des prêtres catholiques aujourd'hui sont tout aussi innocents que les Palestiniens de ce qui s'est passé pendant la guerre, pour la simple raison qu'ils sont nés après la guerre ou étaient enfants pendant celle-ci.

La notion de culpabilité collective était déjà très discutable en 1945, mais l'idée de transmettre cette culpabilité aux descendants est une idée quasiment religieuse.
Ce qui est d'ailleurs curieux, c'est qu'à l'époque où l'Église catholique abandonnait l'idée de peuple déicide, celle de responsabilité quasi-universelle face au judéocide commençait à s'imposer.

Mais cette « culpabilité » justifie une énorme hypocrisie. Nous sommes tous supposés nous sentir coupables de crimes du passé, auxquels, par définition, nous ne pouvons rien faire, mais presque pas coupables des crimes de nos alliés états-unien et israélien qui se déroulent aujourd'hui, devant nos yeux, et dont on pourrait au minimum clairement se désolidariser. Et, bien qu'il est sans arrêt affirmé que le souvenir de l'holocauste n'est pas supposé justifier la politique israélienne, il est évident que c'est au sein des populations les plus culpabilisées par ce souvenir (les Allemands, les Français et les catholiques) que le silence est le plus fort (par opposition aux noirs, aux arabes et aux Britanniques).

Ce qui précède est une banalité, mais une banalité qui n'est pas facile à dire — pourtant, il faut la répéter jusqu'à ce qu'elle soit reconnue pour telle si l'on veut que les non-juifs arrivent à s'exprimer librement sur la Palestine.
Peut-être que le meilleur slogan à mettre en avant lors des manifestations sur la Palestine ne serait pas, « Nous sommes tous des Palestiniens » slogan bien intentionné mais qui ne reflète nullement la réalité de notre situation et la leur, mais plutôt : « Nous ne sommes pas coupables de l'holocauste ». En cela, nous partageons effectivement quelque chose avec les Palestiniens.

Mais la principale raison du silence ne peut être uniquement la culpabilité, précisément parce que celle-ci est très artificielle, mais bien la peur. Peur de la médisance, de la diffamation, ou des procès, dont le seul acte d'accusation est toujours le même, l'antisémitisme.
Si l'on n'en est pas convaincu, prenons un journaliste, un homme politique ou un éditeur, enfermons-nous avec lui dans une pièce où il peut vérifier qu'il n'y a ni caméra cachée ni micro, et demandons-lui s'il dit publiquement tout ce qu'il pense vraiment d'Israël et, s'il ne le dit pas (à mon avis, la réponse la plus probable), pourquoi se tait-il ?

À-t-il peur de nuire aux intérêts des capitalistes en Cisjordanie ?

D'affaiblir l'impérialisme états-unien ?

Ou encore, de risquer d'affecter les cours ou les flux du pétrole ?

Ou bien a-t-il au contraire peur des organisations sionistes, de leurs poursuites et de leurs calomnies ?

Il me semble évident, après des dizaines de discussions avec des personnes d'origine non-juive, que la bonne réponse est la dernière.

On tait ce qu'on pense de l'État qui se dit « État juif » de peur d'être traité d'antisémite.

Ce sentiment est encore renforcé par le fait que la plupart des gens qui sont choqués par la politique israélienne sont réellement horrifiés par ce qui s'est passé pendant la Deuxième Guerre mondiale et sont réellement hostiles à l'antisémitisme.

À cause de ce qui précède, presque tout le monde a intériorisé l'idée que le discours sur Israël, et, plus encore, sur les organisations sionistes, constitue un tabou à ne pas enfreindre, et c'est cela qui entretient un climat de peur généralisé.
On peut d'ailleurs remarquer que ce sont en général ceux qui donnent, en privé, des « conseils d'amis » (fais attention, pas d'amalgame, pas d'exagération, islamisme…, extrême-droite …, Dieudonné, etc.) qui sont les premiers à déclarer en public qu'ils n'ont peur de rien et que les pressions n'existent pas.

Évidemment, parce que reconnaître la peur serait le meilleur moyen pour commencer à s'en libérer.

Par conséquent, la première chose à faire, c'est combattre cette peur. Ceci n'est pas toujours compris par les militants de la cause palestinienne parce que, par leur action même, ils démontrent qu'eux n'ont pas peur. Ce sont souvent des gens très dévoués et qui ne briguent aucune position de pouvoir dans la société. Cependant, ils devraient s'imaginer à la place de ceux qui occupent ou espèrent occuper de telles positions (et qui, par conséquent, sont en mesure d'affecter les décisions politiques) et qui sont, précisément à cause de leurs ambitions, vulnérables à l'intimidation.

La seule façon de procéder est de créer un climat de « désintimidation », en soutenant chaque homme politique, chaque journaliste, chaque écrivain, qui ose écrire une phrase, un mot, une virgule, critiquant Israël.
Il faut le faire tous azimuts, sans se limiter à soutenir des personnes qui ont des positions « correctes » sur d'autres sujets (selon l'axe gauche-droite), ou qui ont des positions « parfaites » sur le conflit.

Finalement, plutôt que de parler de « soutien » à la cause palestinienne, comme le font beaucoup d'organisations, soutien qui n'obtiendra jamais, aussi regrettable que ce soit, l'adhésion de la majorité de la population de nos pays, on devrait présenter la question palestinienne sous l'angle des intérêts bien compris de la France et de l'Europe.

En effet, nous n'avons aucune raison de nous aliéner le monde arabo-musulman ou de voir augmenter la haine de l'Occident, et il est catastrophique pour nous de créer un conflit de plus avec la partie de la population « issue de l'immigration » qui, souvent, sympathise avec les Palestiniens.
Remarquons à ce sujet que ce n'est pas en prônant un indéfectible soutien à Israël que les sionistes ont réussi, mais bien par un lent travail d'identification entre la défense de l'Occident (en matière d'approvisionnement pétrolier ou de lutte contre l'islamisme) et celle d'Israël (on peut d'ailleurs regretter que beaucoup de discours de gauche sur l'utilité d'Israël pour le contrôle du pétrole, ainsi que de discours laïcs sur l'Islam, renforcent cette identification).

JEAN BRICKMONT

PROF DE PHYSIQUE A L'UNIV DE LOUVAIN EN BELGIQUE

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 50
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide à Gaza

Message par hakimz le Mar 3 Fév - 20:53

lyes a écrit:
hakimz a écrit:

Wach Lyes,toujours actif sur les forums???[/color]

C'est parceque je maintiens la pression sur les forums que des gens comme Erdogan se voient obliger de faire de tels actes 16

Et moi qui me disais qu'est ce qui avait poussé Urdogan à s'exprimer de la sorte...heureusement que tu me le dis ya Lyes sinon j'allais même l'ccusé (pour un bon arabe que je suis) pour un coup monté... ;)

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 50
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

رجل و الرجال قليل

Message par alamri53 le Mer 4 Fév - 20:13

رجل و الرجال قليل


ففي عام 1998 صدر حكم بسجن أردوغان عشرة أشهر بتهمة التحريض على الكراهية الدينية وإثارة الفتنة، بعد أن ألقى خطبة نارية ردد فيها أبياتا تقول: "المساجد ثكناتنا
والقباب خوذاتنا والمآذن حرابنا والمؤمنون جنودنا"، وقد أطلق سراحه بعد 4 أشهر فقط لحسن السير والسلوك

آه لو تملك الآمة 10 من أمثاله


Dernière édition par alamri53 le Mer 4 Fév - 20:15, édité 1 fois (Raison : تصحيح)

alamri53

Nombre de messages : 2774
Age : 65
Date d'inscription : 10/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide à Gaza

Message par hakimz le Mer 4 Fév - 21:20

alamri53 a écrit:رجل و الرجال قليل


ففي عام 1998 صدر حكم بسجن أردوغان عشرة أشهر بتهمة التحريض على الكراهية الدينية وإثارة الفتنة، بعد أن ألقى خطبة نارية ردد فيها أبياتا تقول: "المساجد ثكناتنا
والقباب خوذاتنا والمآذن حرابنا والمؤمنون جنودنا"، وقد أطلق سراحه بعد 4 أشهر فقط لحسن السير والسلوك

آه لو تملك الآمة 10 من أمثاله

Khouya Alamri ,el oumma ne cherche pas seulement un guide mais elle à sa recherche aussi....tu sais vas visiter les forums divers et tu verras combien de sionistes y sont présents par rapport à OUMMET EL MILLIARD...!!!!
Je t'invite khouya Alamri à venir me joindre sur les fourmus de france télévision (france2-france3-france5...etc):On doit défendre notre juste affaire.

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 50
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide à Gaza

Message par hakimz le Mer 4 Fév - 23:44


hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 50
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide à Gaza

Message par fahed le Jeu 5 Fév - 21:20


_________________
Un éléphant ils appellent ça un fil
Servir le club et non se servir
avatar
fahed
Admin

Nombre de messages : 10117
Age : 38
Date d'inscription : 05/12/2008

http://www.mouloudia.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide à Gaza

Message par hakimz le Jeu 5 Fév - 21:54

fahed a écrit:
Allah ibarek.On dirait un homme de 40 ans.
C'est vrai qu'on grandit aussi selon le degré du ou des défi(s).

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 50
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide à Gaza

Message par hakimz le Jeu 5 Fév - 22:51

Les dockers de SATAWU (South African Transport and Allied Workers Union) on annoncé mardi qu’ils ne déchargeraient pas un bateau isralien attendu à Durban dimanche prochain. Une décision qui intervient dans le cadre du renfocement du boycott d’Israël dans ce pays.


Ils rappellent qu’en 1963, les dockers danois avaient refusé de décharger un un bateau transportant des produits sud-africains pour protester contre le régime d’Apartheid, et que ce même bateau avait ensuite essuyé le même refus de la part des dockers suédois. Puis, les dockers de Liverpool, et plus tard de San Francisco avaient suivi les mêmes consignes de boycott à l’égard de toutes les marchandises sud-africaines. Les Sud-africains n’ont pas oublié et les travailleurs notamment, sont restés reconnaissants vis à vis de ce mouvement qui s’est ainsi élargi et a permis de mettre un terme à l’apartheid dans leur pays.

Et ils sont bien décidés à reprendre cet héritage de solidarité et à lui faire honneur, en boycottant le régime d’apartheid israélien.

Le syndicat des marins de l’Australie de l’Ouest a, rappelle-t-on, pris une décision identique la semaine dernière, refusant de toucher aux marchandises en provenance ou à destination d’Israël.

Et les dockers grecs en avaient fait autant il y a quelques semaines, bloquant un chargement d’armes américaines à destination d’Israël.

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 50
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide à Gaza

Message par hakimz le Ven 6 Fév - 23:59

Petite liste incomplète des massacres commis par le sionistes en Palestine........

Attention, ces massacres n'incluent pas ceux commis au Liban ou en Jordanie

Les comptes du Massacre de Gaza 2009 et de Mars 2008 ne sont pas aussi inclus ( 1330 tués et

plus de 4000 blessés en 2009 et 140 morts et plusieurs centaines de blessés en mars 2008)

-Massacre de Jérusalém: 1937: lieu Neapolis, marché des légumes: 10 palestiniens tués.
-Massacre de Haifa: 6 juillet 1937: Marché de Haifa, explosion d'une bombe tuant 47 Palestiniens.
-Massacre de Haifa: 6 mars 1938 : explosion d'une bombe dans un marché 18 tués et 378 belssés.
-Massacre de Haifa du 9 juillet 1938: Explosion de deux voitures piégées dans un marché (souk): 21 martyrs et 52 blessés.
-Massacre de Jérusalem: 13 juillet 1938: explosion d'une bombe d'un marché de légume : 10 martyrs et 31 blessés.
-Massacre de Jérusalem du 15 juillet 1938: explosion d'une bombe devant une mosquée tuant 10 personnes et 30 blessés.
-Massacre de Haifa du 25 juillet 1938, 35 tués et 70 blessés dans un souk
-Massacre de Jérusalem 26 août 1938: 34 tués et 35 blessés

-1939:
-Massacre de Haifa du 27 mars 1939: 27 tués et 39 bléssés.
-Massacre de JérusalemBalaf Echikh du 12 juin 1939: la secte HAGANAH a séquestré 5 palestniens avant de les executer
-Massacre de Haifa: 19 juin 1939: 6 tués et 4 blessés.

-1947:
-Massacre de Haifa: 20 juin 1947: 78 tués et 24 blessés
-Massacre de Alabassia du 13 juin 1947: 7 tués et 10 blessés
-Massacre des Arabes Khasas du 18 décembre 1947: 12 personnes tuées et 10 blessées.
-Massacre de Jérusalem du 29 décembre 1947: La bande d' Argon a jeté un baril d'explosifs tuant 14 personnes et blessant 27.
-Massacre de Jérusalem du 30 décembre 1947, 11 palestiniens tués.
-Massacre du cheikh Barik 1947: 40 tués et une dizaine de blessés.


- 1948:
-Massacre du Balad Cheikh : du 31/12 1947 au 1er janvier 1948: 60 tués et des centaines de bléssés.
-Massacre de Yafa: 4 janvier 1948: 15 tués et 98 blessés.
-Massacre du Sarya alkadima à Yéfa du 4 janvier 1948: 30 tués et une dizaine de bléssés.
-Massacre Samiramis du 15 janvier 1948 : La bande ALHAJANH a bombardé un hôtel tuant 19 personnes et blessant 20 obligeant les palestiniens à l’exode.
-Massacre de Jérusalem du 7 janvier 1948 : 18 tués et 41 blessés.
-Massacre du Assarya Alarbia du 8 janvier 1948 voituré piégée faisant 70 tués et des dizianes de bléssés.
-Massacre Aramla du 15 janvier 1948 exécuté par le groupe ALBALMAKH sous le commandment de Yel Aloun –Isaak RABINE- BEN GURION : des dizaines de personnes tuées.
-Massacre de Yéfa :6 janvier 1948 : 31 tués et des dizaines de blessés.
-Massacre de Yazour : 22 janvier 1948 exécuté par le groupe ALBALMAKH sous le commandment de Yiel Aloun –Isaak RABINE- BEN GURION : 15 tués et une dizaine de tués.
-Massacre de Haifa du 28 janvier 1948 : 20 tués et 50 blessés.
-Massacre de Tyra Toulkaram : 10 février 1948 : 7 tués et 5 blessés
-Massacre Saasaa du 14 février 1948 : 60 tués et des dizaines de blessés dont la plupart des enfants.
-Massacre de Jérusalem du 20 février 1948 : 14 tués et 26 blessés
-Massacre de Haifa : 20 février 1948 : 6tués et 30 blessés
-Massacre d’Al Housaynia ( un village dans SAFAD) 13 mars 1948 ! 30 tués et des dizaines de blessés
-Massacre de Abou KABIR ( une cité à Yéfa) 31 mars 1948 : ALHAJANAH tue une vingtaine de personnes.
-Massacre du Train de Yéfa : 31 mars 1948 : 80 tués et 60 blessés ( le groupe Shtérine est auteur du Massacre)
-Massacre du Aramla : mars 1948 : 25 tués et des dizaines de blessés.

-Massacre de Dir Yassine 10 avril 1948 le bilan est lourd : 254 hommes, femmes et enfants tués dont 25 femmes enceintes et 20 enfants moins de 10 ans et des centaines de blessés.
Les cadavres seront mutiles et jetés dans des puits

-Massacre de Kalounia à Jérusalem du 12 avril 1948 : 14 tués et des dizaines de blessés
-Massacre de Allajoun à Jénine du 13 avril 1948 : 13 tués et des dizaines de blessés
-Massacre de Nasser addin : 14 avril 1948 : 12 tués et des dizaines de blessés
-Massacre Tabraya : 19 avril 1948 : 14 tués
-Massacre de Haifa : 22 avril 1948 :100 tués et 200 blessés
-Massacre de Ain Azzaytoun 1er mai 1948 : 70 palestiniens séquestrés et menottés tués
-Massacre de Safad du 13 mai 1948 : 70 tués et une centaine de blessés
-Massacre Abou Choucha : 14 mai 1948 : 60 tués (enterrés vivants) et une dizaine de blessés
-Massacre de Bayt DARAS du 21 mai 1948 : 10 tués avec la même méthode de Dir Yassine
-Massacre de Tantoura : 23 mai 1948 : 50 tués et des dizianes de blessés
-Massacre Arramla du juillet 1948 : des centaines tués et uniquement 25 familles ont été rescapées.
-Massacre Jamzou du 9 juillet 1948 : 10 tués et plus qu’une centaine de blessés
-Massacre du Allad : 11 et 12 juillet 1948 : 250 tués et 100 blessés
-Massacre Almajdal : 7 octobre 1948 : bombardements par avion : des dizaines de tués
-Massacre Adawamia : 29 octobre 1948 : de 80 à 100 tués et des centaines de blessés
-Massacre Aliboun à Tabarya du 30 octobre 1948 : 14 tués et une diziane de blessés
-Massacre Alhoula du 30 octobre 1948 : 70 tués et des dizaines de blessés
-Massacre Addir et Albaana ( deux villages entre Akka et Safad) du 31 octobre 1948 : 4tués et des dizaines de blessés
-Massacre Arabes de Mouassi : 2 novembre 1948 : 14 tués et des dizaines de blessés
-Massacre Majd Alkouroum du 5 novmebre 1948 : 9 tués dont 2femmes
-Massacre Oum Achaouk 1948 : 7 hommes exécutés
-Massacre Assafsaf 1948 : 52 hommes tués après été attachés avec des cordes, 3femmes violées et 4 femmes tuées
-Massacre Jiz 1948 : 11 hommes tués, 1 femme et son enfant exécutés
-Massacre Wadi Choubach 1948 :groupe comandé par Rahabaam Zaifi a massacré une dizaine personnes


1950 :
-Massacre Arabes Alazazima (Bir Assabaa) du 3 septembre 1950 : 14 tués dont une femme

1951 :
-Massacre Sharafat du 7 février 1951 : 10 tués et 8 blessés

1952 :

-Massacre Béthelém du 6 janvier 1952 : ( Noël Orthodoxe) un homme, sa femme et ses deux enfants ont été tués et deux enfants blessés
1953 :
-Massacre de Beit JALA 11 janvier 1952 : 7 tués et des dizaines de blessés
-Massacre Mokhyam Al barij (camp de réfugiés) du 28 août 1953 : des maisons bombardées sous commandement du criminel Ariel Sharone : 20 tués
-Massacre de Kabya : 14-15 octobre 1953 : 67 tués et des centaines de blessés , sous le commandement d’Ariel Sharone.

1954 :
-Massacre Nahhaline du 28 mars 1954 : sous le commandement d’Ariel Sharone : 9tués et 19 blessés
-Massacre Dir Ayyoub du 2 novembre 1954 : deux enfants ont été égorgés

1955 :
-Massacre de GAZA du 28-29 février 1955 : un égyptien et un palestinien tués et 3 blessés.
-Massacre des Arabes Alazazma 1955 : des dizaines de personnes égorgées et une centaine de fusillés

1956 :
-Massacre de Gaza du 5 avril 1956 : 36 tués dont 27 femmes , 9hommes et enfants.
-Massacre de Gaza : 15 avril 1956 :18 femmes tuées avec leurs enfants
-Massacre de Kalkilya du 10 octobre 1956 : 70 tués et des dizaines de blessés
-Massacre de Kafr Quassim du 29 octobre 1956 : 49 tués et des dizaines de blessés
-Massacre camps de Khan younes : 3-5 novembre 1956 : 500 tués et des centaines de blessés.
- dont 3 novembre 1956 : 250 tués et des centaines de blessés
- dont 12 novembre 1956 : 100 tués et des centaines de blessés

1966 :
-Massacre Assamou du 13 novmebre 1966 : 18 tués et 134 blessés ( des maisons et des cabinets de médecins ont été rasés)

1967 :
-Massacre de Jérusalem du 5-7 juin 1967 : 300 tués
-Massacre du Camps de Rafah 1967 : 23 tués
-Massacre de Alkaram : 20 juillet 1967 : 14 tués et des dizaines de blessés

1968 :
-Massacre Alkarama du 9 février 1968 : 14 tués et 50 blessés

1974 :
-Massacre des Camps du Liban : 14-16 mai 1974 : 50 tués et 200 blessés

1982 :
-Massacre Sabra et Chatila 16-18 septembre 1982 : 3500 tués et des centaines de blessés , commandé par Ariel Sharon

1983 :
-Massacre Ain Il houlwa du 16 mai 1983 : 14 maisons ont été explosées avec leurs habitants


2000-2005 :

-Massacre de Jérusalem « AL Aqusaa » du 29 septembre 2000 : 13 tués, 475 blessés dont des personnes faisant la prière dans la mosquée fusillés dans leurs yeux.
-Massacre Aljalil du 2 octobre 2000 : 13 tués palestiniens de 1948 et des centaines de blessés
-Massacre du commissariat de police de Nabloss ( Néapolis) du 18 mai 2001 : 13 tués et 50 blessés
-Massacre de Néapolis –Nabloloss- du 31 juillet 2001 : 8 tués dont 2 enfants
-Massacre de Beit Ryma du 24 octobre 2001 : 16 tués et des dizaines de blessés
-Massacre de Khan Younes du 22 novembre2001 : 5 collégiens tués et un agriculteur blessé
-Massacre de Rafah du 21 février 2002 : 10 tués et 80 blessés
-Massacre Balata et Jénine du 28 février au 2 mars 2002 : 75 maisons détruites : 135 tués et plus que 1100 blessés
-Massacre de Jénine : du 2 au 14 avril 2002 : tout le Camps de Jénine a été complètement rasé et détruit
-Massacre de la Cité Addaraj du 22 juillet 2002 : 174 tués dont 3 femmes et 11 enfants
-Massacre de Ijlin : 4 tués et 5 blessés
-Massacre Tobas : 5 tués dont 2 enfants
-Masscre Alkhalil : 4 ouvriers palestiniens fusillés
-Massacre Khan Younes du 7 octobre 2002 : 14 tués et 147 blessés
-Massacre Camps de Albarij : 6 décembre 2002 : 10 tués alors que les Palestiniens fêtaient l’Aid Il fitr
-Massacre Hay Azzeitoun du 26 janvier 2003 : 13 tués et 65 blessés
-Massacre du Camps Jabalya du 6 mars 2003 : 11 tués et 140 blessés
-Massacre de la Cité Achoujaiaa : 1er mai 2003 : 16 tués dont un nourrisson et 35 blessés
-Massacre Cheryène Al Quitaa : 11 juin 2003 : 7 tués dont 2 femmes et 2 enfants
-Massacre le Camp de Asskar du 8 août 2003 : 13 tués à la cité Azeitoun à Gaza
-Massacre de la Cité Achoujaiaa du 11 février 2004 : 15 tués et 44 blessés dont 20 enfants.
-Massacre d’AL ydhrate et Albarij : 7mars 2004 : 15 tués dont 3 enfants et 180 blessés
-Massacre de la cité Assabra du 22 mars 2004 : Assassinat de Cheikh Yassine , 68 ans , handicapé, le leader spirituel du Hamas avec 5 de ses compagnons.
-Massacre de la cité Achiekh Radounae du 17 avril 2004 :4 tués dont un enfant.
-Massacre du Rafah du 18-20 mai 2004 : 56 tués et 150 blessés
-Massacre de Jabilya : 30 septembre au 1 er octobre 2004 : 69 tués et des dizaines de blessés
-Massacre Assaaf du 6 septmbre 2004 : 15 tués
-Massacre Beit Lahya du 4 janvier 2005 8 tués dont des enfants.
-Massacre Chafa Amrou du 4 août 2005 : 4 tués des palestiniens de 1948.

EN 2006 PLUS DE 660 VICTIMES

660 Palestiniens dont 141 étaient des mineurs ; 322 ne prenaient pas part aux hostilités ; 22 furent victimes d’assassinats ciblés.

PLUS DE 5.000 MORTS JUSQU'EN DECEMBRE 2008 DEPUIS 2000 SANS L'INVASION DE GAZA ET SON MASSACRE DE JANVIER.

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 50
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide à Gaza

Message par lyes le Sam 7 Fév - 17:44

Nouvelle piraterie maritimeil y a 4 heures 59 min

Leila

Cet article a été rédigé par un reporter d'AgoraVox, le journal média citoyen qui vous donne la parole.


Le jeudi 5 février, un cargo libanais transportant 60 tonnes de denrées humanitaires pour Gaza, notamment des vivres, des vêtements et des couvertures, a été intercepté par la marine de guerre israélienne dans les eaux internationales et conduit dans le port israélien d'Ashod. L’équipage a été molesté. C’est la troisième fois qu’Israël viole impunément les lois maritimes.

L’information a été publiée par Al Jazeera et Ha’aretz, ainsi que par plusieurs quotidiens français en ligne. Le correspondant d’Al jazeera qui était à bord du navire, Salam Khoder, a dit qu’il avait subi des tirs à 35 km de la côte, que des militaires israéliens sont montés à bord et que l’équipage a été molesté. Le matériel de télécommunication a été détruit et les téléphones portables confisqués. Le navire a été conduit dans le port d'Ashod et l’équipage mis en prison.

Avant que toutes les communications soient coupées avec le navire, on a pu entendre Salam Khoder dire d’une voix angoissée : « Ils nous donnent des coups… »

Le navire, le Brotherhood, était parti mardi du port de Tripoli. Le président libanais, Fouad Siniora, a condamné cette attaque en déclarant « qu’il s’agissait d’une mission humanitaire et qu’Israël viole depuis trop longtemps les lois internationales. » Il a appelé l’opinion internationale à faire pression sur Israël pour que cessent de tels agissements.

Les passagers du navire étaient au nombre de neuf, parmi lesquels l’ancien archevêque catholique grec de Jérusalem, monseigneur Hilarion Capucci.

De son côté, le ministre de la défense israélien, Ehoud Barak, a déclaré : « Un petit bateau venant de Tripoli, en violation du blocus maritime que nous avons instauré, a tenté d'entrer dans les eaux de Gaza. C'est alors que la marine israélienne l'a arraisonné. » Les autorités israéliennes ont dit qu'elles soupçonnaient le navire de transporter des armes.

« L’équipage avait un comportement suspect qui faisait craindre pour la sécurité. De plus, le bateau pouvait servir à la contrebande d’équipements prohibés, notamment des armes, vers la Bande de Gaza » a déclaré le porte-parole de la marine israélienne. Or Israël savait parfaitement que le cargo avait fait escale à Larnaca (Chypre) pour être inspecté avant de continuer vers Gaza, comme l’a indiqué Hani Suleiman, un des organisateurs du voyage.

Al Jazeera a précisé que la cargaison avait été fournie principalement par des organisations caritatives libanaises et arabes, et le bateau affrété par le Comité national palestinien contre le siège de Gaza, en collaboration avec une organisation basée aux Etats-Unis, le Mouvement pour la libération de Gaza.

Le Liban a contacté plusieurs dirigeants arabes et internationaux pour mettre en garde contre toute atteinte au bateau de la part des Israéliens. Le ministère des affaires étrangères de la Syrie a protesté en faisant porter à Israël l'entière responsabilité de la sécurité du bateau, de l'équipage et de tous les voyageurs. En France, le Quai d'Orsay a déclaré qu'il était intervenu auprès d'Israël « pour que tout incident soit évité afin de permettre l'accès à Gaza des biens humanitaires et le retour du bateau à son port d'attache. »

Qu’aurions-nous entendu si la marine de guerre libanaise avait arraisonné un cargo israélien dans les eaux internationales !

(http://fr.news.yahoo.com/13/20090207/tot-nouvelle-piraterie-maritime-89f340e_1.html)

lyes

Nombre de messages : 466
Date d'inscription : 03/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide à Gaza

Message par hakimz le Lun 9 Fév - 15:16

A tous ceux qui n'ont pas encore choisi leur club. :03: :03: :03: :03: :03:
Vous allez avoir la chair de poule.
https://www.youtube.com/watch?v=IgLLIT2MbBE
https://www.youtube.com/watch?v=FYLILnHCe68&feature=related

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 50
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide à Gaza

Message par hakimz le Mer 11 Fév - 23:10

BOYCOTT AUX USA

Alors que jusqu'à présent les appels et l'organisation du boycott académique et culturel venaient principalement de la communauté universitaire britannique, c'est la première fois qu'un mouvement national universitaire américain pour le boycott d'Israël est organisé.

"En tant qu'éducateurs de conscience, nous ne pouvons pas laisser faire, et regarder en silence l'assaut indiscriminé d'Israël contre la bande de Gaza et ses institutions éducatives" a déclaré La Campagne US pour le Boycott Académique et Culturel d'Israël lors de sa conférence de presse inaugurale qui a eu lieu jeudi dernier. Le groupe dans sa déclaration de mission critique " la censure et le silence imposé sur la question de la Palestine dans les Universités US, de même que plus largement dans la société US".

Le Mouvement appelle à " des mesures de sanctions non violentes" contre Israël tel que les initiatives de boycott et désinvestissement " identiques à celles appliquées contre le régime d' Apartheid d'Afrique du Sud".

La campagne a été lancée par un groupe de 15 professeurs d'université, la plupart de Californie, mais est actuellement "entrain de s'étendre pour créer un réseau qui comprend la totalité des Etats Unis" selon ce qu'a déclaré David Lloyd, professeur d'anglais à l'Université de Californie Sud, répondant à des questions posées par le quotidien israélien Haaretz.

"Nous avons pris cette initiative poussés par le dernier assaut brutal contre Gaza et par notre détermination de dire ça suffit !".

"La réponse a été remarquable etant donné l'extraordinaire pression d'organisations de lobbying telles qu'AIPAC sur la politique US et sur les médias US, et en particulier étant donné la campagne d'intimidation menée contre les universitaires qui osent critiquer la politique d'Israël" a écrit David Lloyd dans un email envoyé à Haaretz lundi.

"En l'espace d'un court weekend depuis la publication du communiqué de presse de la Campagne, plus de 80 universitaires de tout le pays ont approuvé l'action et le nombre continue d'augmenter".

Le Haaretz, essayant dans son interview, de le piéger par rapport à un éventuel soutien aux supporters du Hamas, Lloyd a répondu : " Nous n'avons pas de politique d'à priori sur l'affiliation de ceux qui soutiennent le boycott tant qu'ils sont d'accord avec les principaux objectifs qui se trouvent dans le communiqué de presse".

D'autre part, il a affirmé que : " à plusieurs occasions, le Hamas a cherché à négocier directement avec Israël, un engagement qui constitue une reconnaissance de facto d'Israël, et a discuté ouvertement de l'abandon de l'appel à la destruction de l' Etat d'Israël, conditionné par une demande qu'Israël fournisse des garanties réciproques."

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 50
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide à Gaza

Message par fahed le Jeu 12 Mar - 23:21


_________________
Un éléphant ils appellent ça un fil
Servir le club et non se servir
avatar
fahed
Admin

Nombre de messages : 10117
Age : 38
Date d'inscription : 05/12/2008

http://www.mouloudia.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide à Gaza

Message par Faresovic le Jeu 12 Mar - 23:41

fahed a écrit:
Voila, hakda je suis d'accord
Yakho, baraka allahou fih celui qui a fait cette video, elle reflete tout

PS: j'ai un collegue egyptien ici, j'ai lui montre la video, il l'a pas aime ... he was upset 🇳🇴 et bien qoltlou allah ghaleb c comme ca :silent:
avatar
Faresovic

Nombre de messages : 2598
Age : 37
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide à Gaza

Message par fahed le Ven 13 Mar - 0:40

Faresovic a écrit:
fahed a écrit:
Voila, hakda je suis d'accord
Yakho, baraka allahou fih celui qui a fait cette video, elle reflete tout

PS: j'ai un collegue egyptien ici, j'ai lui montre la video, il l'a pas aime ... he was upset 🇳🇴 et bien qoltlou allah ghaleb c comme ca :silent:
j'imagine bien qu'il ne devait pas être content

_________________
Un éléphant ils appellent ça un fil
Servir le club et non se servir
avatar
fahed
Admin

Nombre de messages : 10117
Age : 38
Date d'inscription : 05/12/2008

http://www.mouloudia.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide à Gaza

Message par hakimz le Ven 13 Mar - 10:38

Exemple remarquable de discours politique s'étant produit récemment au sein de l'Assemblée de l'ONU et qui a fait sourire la communauté mondiale.

Dicours du représentant palestinien à l'ONU.

" Avant de débuter mon intervention j'aimerai vous dire quelques chose à propos de Moïse. Lorsqu'il frappa le rocher et fit pénétrer les eaux, il pensa, quelle magnifique opportunité de prendre un bain !

Il ôta ses vêtements, les posa sur le rocher et entra dans l'eau.

Lorsqu'il sortit et désira se rhabiller, ses vêtements avaient disparu. Un Israélien les lui avait volés.

Le représentant israélien (ONU) se leva en colère et vociféra: "De quoi parlez-vous ? Les Israéliens n'étaient même pas là à l'époque !". Le représenant palestinien sourit et ajouta: et maintenant que les choses sont clairement établies, je vais commencer mon intervention". .... C'est clair comme ☀ ☀

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 50
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Gisements gaziers à Gaza

Message par hbh1968 le Ven 10 Avr - 11:57


hbh1968

Nombre de messages : 16
Age : 50
Date d'inscription : 21/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide à Gaza

Message par hakimz le Jeu 30 Avr - 20:52

hbh1968 a écrit:Essalam alyakoum,

Quand la richese naturel complique la situation d'un peuple cela veut dire qu'il est devenu une cible.

[url=http://www.michelcollon.info/index.php?view=article&catid=6%3Aarticles&id=1994%3Aguerre-et-gaz-naturel-invasion-israelienneet-gisements-gaziers-au-large-de-gaza&option=com_content&Itemid=11
http://www.michelcollon.info/index.php?view=article&catid=6%3Aarticles&id=1994%3Aguerre-et-gaz-naturel-invasion-israelienneet-gisements-gaziers-au-large-de-gaza&option=com_content&Itemid=11[/quote[/url]]

Wa Alk Slm.

Penses tu vraiment que les sionistes avaient envahi Gaza à cause du Gaz??
Et que dire alors de la vingtaine de synagogue construites autour de la mosquée Al Aqsa???La mosquée est en danger ... :twisted: :twisted: :twisted: :twisted:

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 50
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide à Gaza

Message par hakimz le Jeu 30 Avr - 21:00

Gaza : des signes de malnutrition de plus en plus alarmants chez les enfants, selon les agences onusiennes

22 avril 2009


En raison de la pauvreté croissante, du chômage et de l’insécurité alimentaire qui sévissent à Gaza, aggravés par la dernière offensive israélienne, menée sur 23 jours, les enfants sont de plus en plus menacés par la malnutrition, selon les agences des Nations Unies, les responsables du ministère de la Santé et les organisations non-gouvernementales (ONG) spécialisées dans le domaine de la santé, dans la bande de Gaza.

IRIN, 21 avril 2009

Les signaux d’alarme préoccupent les responsables de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), une agence des Nations Unies : des indicateurs de malnutrition à la hausse (par exemple, un plus grand nombre de cas de retard de croissance, d’émaciation et d’enfants présentant une insuffisance de poids) et un taux élevé d’anémie, qui se maintient, chez les enfants et les femmes enceintes.

L’évaluation qualitative de la sécurité alimentaire à Gaza, menée en 2008 et au début de l’année 2009 par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM), révèle une augmentation de l’insécurité alimentaire, par rapport à 2007, selon Erminio Saco, conseiller en sécurité alimentaire auprès de la FAO, qui exerce à Jérusalem ; et d’après le Bureau central palestinien de la statistique (PCBS), l’obtention de vivres et la consommation d’énergie ont diminué de 10 pour cent à Gaza, entre 2005 et 2007.

Ces 18 derniers mois, le secteur agricole lutte pour faire face au blocus imposé par Israël sur les importations et les exportations, qui entraîne une baisse de la productivité et limite l’accès à des aliments frais abordables, selon la FAO.

Retards de croissance

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a annoncé en janvier que 10,3 pour cent des enfants de moins de cinq ans présentaient des retards de croissance (taille insuffisante par rapport à l’âge), une tendance qui s’est progressivement renforcée ces dernières années.

Les retards de croissance sont généralement imputés à une carence chronique en protéines et en micronutriments, notamment en fer et en vitamines essentielles, selon l’OMS. « Plus de 10 pour cent des enfants de Gaza souffrent de malnutrition chronique », a indiqué Mahmoud Daher, représentant de l’OMS à Gaza, faisant état d’une légère augmentation, par rapport à 2008.

L’hygiène des enfants s’est aussi dégradée, l’alimentation en électricité étant erratique depuis le début du blocus. Le lavage des vêtements et les bains sont limités, surtout pendant le conflit, selon les habitants.

En avril 2008, Gaza comptait environ 255 000 enfants de moins de cinq ans, selon les estimations de l’UNICEF, dont quelque 26 265 risquaient de souffrir de malnutrition, et 657 étaient sans doute gravement émaciés.

Les deux tiers de la population environ (dont 50 pour cent a moins de 18 ans) seraient en proie à l’insécurité alimentaire, selon la FAO.

Emaciation et sous-poids

Le nombre d’enfants de moins de cinq ans souffrant de malnutrition aiguë (c’est-à-dire d’émaciation, poids insuffisant par rapport à la taille) à Gaza a quasi doublé entre 2006 et 2008, passant de 1,4 à 2,4 pour cent, selon l’UNICEF. L’émaciation est considérée comme un problème de santé publique lorsqu’elle touche plus de cinq pour cent de la population, mais l’OMS s’inquiète de cette recrudescence marquée.

En 2008, 2,5 pour cent des enfants de moins de cinq ans étaient en sous-poids (poids insuffisant par rapport à l’âge), selon la branche gazaouie de l’OMS.

Anémie

« L’anémie est fréquente chez les enfants et les femmes enceintes à Gaza et le taux fluctue en fonction de l’accès aux vivres et de la situation politique et économique dans la région », a indiqué M. Daher.

Les responsables de l’OMS pensent que les carences en fer et en vitamine A se sont aggravées pendant et depuis le conflit. Les résultats de l’évaluation du taux d’anémie, menée à l’heure actuelle par l’OMS à Gaza devraient être communiqués en mai, mais d’après M. Daher, 65 pour cent des enfants âgés de 9 à 12 mois, et 35 pour cent des femmes enceintes sont anémiques.

L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) devrait également mener une évaluation en juillet, mais l’organisme se préoccupe également de l’augmentation des cas d’anémie, selon Mohammed Maqadma, responsable sanitaire à l’UNRWA.

Il existe une corrélation positive entre la malnutrition et la faible consommation de viande (protéines animales), la faible consommation de fruits, et le nombre de membres ainsi que les revenus de la famille, selon l’UNICEF.

La quantité de fruits frais et de protéines abordables en vente sur le marché gazaoui a été considérablement réduite par les restrictions, selon le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA). « La dernière cargaison de bétail a été acheminée dans Gaza le 31 octobre 2008, et depuis que le Hamas a pris le pouvoir, en juin 2007, les importations de bétail sont strictement limitées », a indiqué Hamada al-Bayari, responsable de terrain d’OCHA à Gaza.

Selon Fouad Issawi, directeur des 56 centres de santé primaire du ministère de la Santé à Gaza, les cas de retards de croissance et d’anémie ont augmenté en 2008 et 2009. Depuis 2007, les centres de santé primaire ont besoin d’une quantité bien plus importante d’anti-anémiques (tels que le carbonate de fer, couplé à de la vitamine C, et l’acide folique), a-t-il expliqué.

« Nos centres ont observé une recrudescence de l’anémie chez les enfants en 2008, et cette tendance se poursuit », a confirmé Adnan al-Wahaidi, directeur de l’association caritative Ard al-Insan, à Gaza, la principale ONG spécialisée dans le domaine de la santé, qui aide quelque 16 000 enfants sous-alimentés.

« Les femmes dont les enfants sont en sous-poids ou émaciés sont de plus en plus nombreuses à venir au centre, ces derniers mois ; beaucoup ont perdu leur mari au cours du dernier conflit ou ont un mari au chômage ».

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 50
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide à Gaza

Message par hbh1968 le Ven 1 Mai - 20:42

Essalam alaykoum frère Hakim,

Le jour où j’ai reçu l’information, j’ai tout simplement écrit cette petite phrase pour attirer l’attention de nos frères du forum à lire le contenu. Il se trouve que l’information en question n’a pas fait le tour du monde. Une phrase ne peut en aucun cas contenir la pensée de quiconque et surtout si cela concerne notre première Qibla le troisième lieu saint de l’islam.

Le sionisme est la résultante du colonialisme. La concentration de la puissance mondiale dans la région suffit pour que le Sud reste sous la totale domination de l’impérialisme mondial porter tour à tour et suivant l’évolution l’échiquier diplomatique, au tout début s’était les croisés et aujourd’hui c’est toujours les même avec d’autres méthodes.

Connaître son histoire s’est bâtir son future.

Wa essalam alaykoum

hbh1968

Nombre de messages : 16
Age : 50
Date d'inscription : 21/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide à Gaza

Message par hakimz le Ven 1 Mai - 20:50

hbh1968 a écrit:Essalam alaykoum frère Hakim,

Le jour où j’ai reçu l’information, j’ai tout simplement écrit cette petite phrase pour attirer l’attention de nos frères du forum à lire le contenu. Il se trouve que l’information en question n’a pas fait le tour du monde. Une phrase ne peut en aucun cas contenir la pensée de quiconque et surtout si cela concerne notre première Qibla le troisième lieu saint de l’islam.

Le sionisme est la résultante du colonialisme. La concentration de la puissance mondiale dans la région suffit pour que le Sud reste sous la totale domination de l’impérialisme mondial porter tour à tour et suivant l’évolution l’échiquier diplomatique, au tout début s’était les croisés et aujourd’hui c’est toujours les même avec d’autres méthodes.

Connaître son histoire s’est bâtir son future.

Wa essalam alaykoum

Wa Alk Slm.

Je comprends que c'est bien de te provoquer de tems en temps,comme ça tu sors de ta reserve et tu nous fait profiter de tes connaissances dans le domaine,alors surtout n'arrêtes pas en si bon chemin et continues à nous bombarder d'infos et de renseignements.

Ceci dit,tu as bien fait de mettre l'accent sur le sionisme et sa relation avec cet impérialisme et ce colonialisme qui ne dit pas son nom.Je me demande toujours qui est le facteur déclanchant de l'autre,est ce le colonialisme ou le sionisme???.
Quand tu lis les protocoles des "sages" de sion,tu as vite une idée précise sur qui sont ces vrais sionistes et quelles leurs ambition et leurs projets......non pas par rapport à la Palestine mais dans le monde entier.

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 50
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide à Gaza

Message par hakimz le Mer 7 Oct - 17:50


hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 50
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide à Gaza

Message par hakimz le Jeu 24 Déc - 19:38

Les après Algérie-Egypte viennent maintenant en surface.
Après avoir écarté la Srie,l'Iran et la Turquie,il restait l'Algérie ......le fils de Mubarek s'en est bien chargé.
Résultat des courses:Quelques semaines après,on nous parle de ce fameux mur qui va encore emprisonner les Gazaouis.
Et cette semaine,le président égyptien est en visite au Golfe ,dans son agenda il y'a l'Arabie Saoudite,les Emirates et le Koweit...le but caché de cette visite reste bien sur:collecte des fonds pour la construction de ce mur....... 88 88

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 50
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génocide à Gaza

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum